Le site officiel de l'Engie Kite Tour

Actualités

La barre des 100 inscrits franchie à Lorient-Gâvres

La 2e étape de l’édition 2022 de l’Engie Kite Tour (24-26 juin), dont le coup d’envoi a été donné ce vendredi sur le spot de Lorient-Gâvres, fait carton plein avec plus de 100 inscrits repartis en quatre catégories : kitefoil (47 inscrits), Twin-Tip (20 inscrits), wing foil (23 inscrits) et planche directionnelle (11 inscrits). Si sur l’eau, de belles courses ont pu être lancées alors que d’autres sont toujours en cours, à terre, l’étape lorientaise orchestrée pour la deuxième année consécutive par le Centre Nautique de Lorient (CNL) et l’association Lorient Glisse & Foil offre une nouvelle fois l’occasion aux kiteboarders éclairés de naviguer avec les ambassadeurs de l’Engie Kite Tour. Et de passer trois jours à leurs côtés inscrits sous le signe du partage, de l’échange, de la convivialité…et de la glisse !

Vent de sud-ouest de 15 à 17 nœuds, plateau relevé : toutes les conditions sont réunies ce vendredi sur le spot de Lorient-Gâvres pour un début d’étape en fanfare avec 101 concurrents en lice sur la 2e étape de l’Engie Kite Tour, qui ont déjà pu valider deux courses dans chaque catégorie. Sur l’eau, la compétition est d’ores et déjà très serrée entre Axel Mazella et Théo de Ramecourt, qui ont chacun remporté une course en kitefoil. En wingfoil, Hugo Marin s’est adjugé les trois premières courses du jour. Des courses qui devraient s’enchaîner tout l’après-midi devant la plage.

Une compétition ouverte à tous et à toutes les pratiques

Ouvert à tous et à tous types de pratique depuis sa création, l’Engie Kite Tour a la particularité de réunir sur le même plan d’eau ambassadeurs du circuit et amateurs éclairés. Un concept qui a fait ses preuves et qui séduit l’ensemble des concurrents, à commencer par Théo de Ramecourt, champion du monde en titre de Formula Kite. « C’est top de pouvoir rencontrer la communauté kite foil en France. S’il n’y avait pas l’Engie Kite Tour, on n’aurait pas l’occasion de tous se retrouver. C’est cool de pouvoir parler avec eux de matériel, de ce qui se passe sur les compétitions internationales, des coulisses des compétitions, raconte Théo, ambassadeur de l’Engie Kite Tour. On a régulièrement l’occasion d’échanger comme hier sur la plage, après avoir navigué avec une quinzaine de personnes. C’est aussi l’occasion de répondre aux questions de ceux qui naviguent avec du matériel de mon équipementier. Il y a un noyau dur de riders qui suivent tout le tour, d’autres que l’on ne croise qu’une fois par an mais dans tous les cas, on rigole bien et on est contents de se retrouver. Et puis sinon, ça fait super plaisir de savoir qu’on est suivis et soutenus par de nombreux pratiquants, qu’ils sont à fond derrière nous. Et de voir que ça les motive de nous voir évoluer au plus haut niveau, que ça leur donne envie de se surpasser et de progresser ».

Du côté des amateurs éclairés, la satisfaction est aussi de mise. « C’est mon 4e Engie Kite Tour. Je reviens avec toujours autant de plaisir retrouver les potes et partager notre passion commune pour la mer. Ce qui est génial en kitefoil, c’est que tout le monde est sympa. Les ambassadeurs du circuit sont tous gentils, avenants, prévenants, jamais avares en conseils. C’est un vrai bonheur de les voir naviguer. Ça permet de progresser et ça donne envie de se surpasser. Et il y a un respect absolu sur l’eau. Il y a un super bon état d’esprit. C’est ce que je recherche avant tout », se réjouit Franck Le Ven, en lice en kitefoil dans la catégorie Masters, qui participe pour la 2e année consécutive à l’étape de Lorient-Gâvres.

Même son de cloche du côté du côté d’Achille Beyou, l’un des fils du skipper Jérémie Beyou, qui découvre l’Engie Kite Tour ce week-end. « Je n’étais pas au courant que les meilleurs mondiaux en kite seraient présents et qu’il y aurait une aussi grosse confrontation. J’avais essayé la wing il y a longtemps mais je ne m’y suis mis vraiment qu’il y a un an. Depuis, j’essaie de faire de belles performances sur les compétitions locales auxquelles je participe, raconte-t-il. Ça va être sympa d’analyser ce qu’ils font, de leur poser des questions sur leur manière de naviguer et de leur demander quelques conseils sur les courses.».

Des animations autour de la biodiversité

L’étape lorientaise de l’Engie Kite Tour est également l’occasion de sensibiliser participants et grand public à l’environnement. Des animations autour de la biodiversité sont prévue dans ce sens dont : une diffusion de films produits par Lorient Agglomération sur les enjeux de conservation de la biodiversité sur le territoire, la présentation de l’application Nav&Co qui permet de découvrir la biodiversité sur les cartes marines du Shom, une mise à disposition du guide de bonnes pratiques « activités nautiques » sur les sites Natura 2000. Ou encore l’exposition « A la découverte de la biodiversité du Pays de Lorient » sur le Village de l’évènement. Des visites guidées visant à faire découvrir les aménagements du littoral (dispositif CoastSnap) ont été quant à elles animées par Moncef Sedrati (Université Bretagne Sud) et Olivier Priolet (Lorient Agglomération). Enfin, trois classes de 6e (70 enfants) du collège Saint-Michel de Carnac sont également venues sur site ce jour de 13h à 15h pour participer à une collecte de déchets sur la plage organisé par ENGIE et la Fondation de la Mer. Et s’initier au maniement d’aile.

Demain, le vent, qui devrait souffler un peu moins fort, devrait permettre de valider de belles courses dans chaque catégorie. Le briefing coureurs est prévu à 10h.

Tous les résultats : ici