Le site officiel de l'Engie Kite Tour

Actualités

Soleil et vent au Cap d’Agde : huit courses validées samedi

Soleil et vent d’ouest de 15 à 20 nœuds : les conditions idéales sur la plage Richelieu du Cap d’Agde ce samedi ont permis de valider huit courses dans les quatre catégories : kitefoil, twin-tip (TT), planche directionnelle et wingfoil.

Après 12 courses très disputées en kitefoil sur les journées de vendredi et samedi devant la plage de Richelieu, Nicolas Parlier est en tête devant Benoit Gomez, auteur d’un sans-faute vendredi, et Arthur Mathieu. Chez les filles c’est Alexia Fancelli qui est pour le moment en tête. En planche directionnelle, Alex Caizergues mène la danse après neuf courses devant Chris Ballois et Sylvain Maurin alors qu’en TT, la première place provisoire est composée de Simon Leprevost, et Margaux Lacoste chez les filles après neuf courses également. Enfin, après huit courses, Hugo Marin pointe en tête du classement général provisoire en wingfoil. Il devance Titouan Galea et Théo de Ramecourt. Dimanche, la compétition s’annonce très disputée, tous ayant à cœur d’inscrire leur nom au palmarès de cette épreuve inédite organisée par le Centre Nautique du Cap d’Agde.

Un bel outil pour développer l’activité
Pérenniser l’Engie Kite Tour s’est imposé comme une évidence pour la Fédération Française quand le kiteboard est passé sous sa houlette il y a cinq ans. « Nous sommes très heureux de travailler avec Engie, investi dans des supports en lien avec le vent, l’éolien, les énergies renouvelables et la protection de l’environnement. Nous partageons des valeurs et préoccupations communes. Le partenariat a du sens et j’espère qu’il durera encore de nombreuses années », indique Olivier Bovyn, vice-président de la FFVoile en charge de la voile légère et de la glisse. Le circuit présente de nombreux intérêts pour la FFVoile. « C’est un lieu de confrontation et de rencontre entre les meilleurs kiteboarders français et les amateurs de bon niveau. Cela favorise le développement de l’activité et nous aide à attirer plus de pratiquants sur le support. L’introduction du wingfoil cette saison, nouveauté qui nous tient particulièrement à cœur, est elle aussi importante. Nous sommes vraiment conscients du potentiel de développement de ce nouveau support, avance Olivier Bovyn. Et plus il y aura de clubs investis dans l’organisation d’étapes, plus nous aurons de sites potentiels pour accueillir d’autres épreuves de bon niveau comme des championnats de ligues, car cela leur permet de former des bénévoles et leurs cadres et de se mettre en capacité. Je suis d’ailleurs très heureux que le Cap d’Agde accueille une étape pour la première fois, avec des moyens techniques tout à fait impressionnants ».