Le site officiel de l'Engie Kite Tour

Actualités

La compétition est lancée à Saint-Jean-de-Monts

Après une journée de vendredi inscrite sous le signe de l’échange et du partage entre ambassadeurs de l’ENGIE Kite Tour et les concurrents en lice sur l’étape de Saint-Jean-de-Monts (Vendée), la compétition a repris ses droits sur l’eau ce samedi matin. Au menu du jour : huit courses en kitefoil, quatre courses à 17h en twin-tip, planche directionnelle et en wingfoil pour les 82 concurrents en lice sur la 3ème et avant-dernière étape du circuit 2022.

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas sur l’ENGIE Kite Tour. Si hier, la forte houle a privé les concurrents de compétition, tous ont pu valider de belles courses ce samedi à Saint-Jean-de-Monts. « C’était une belle journée, avec 8 à 10 nœuds de vent de Sud. Il a commencé à monter autour de 15 heures. Nous avons pu commencer de bonne heure ce matin grâce au professionnalisme et à l’énergie de la base nautique de Saint-Jean-de-Monts, qui maîtrise très bien le site de pratique, et qui a tout mis en œuvre pour que tout le monde puisse naviguer malgré des conditions qui n’étaient pas simples. On a assisté à un bon petit match entre Axel Mazella et Nell de Jaham, un petit jeune qui commence à monter. Comme c’est la fin de saison pour les ambassadeurs, certains changent de discipline, dont Théo de Ramecourt et Benoît Gomez qui naviguent en wingfoil et Lauriane Nolot en TT. C’est plutôt bon esprit », se félicite François Bovis, coordinateur de l’activité kiteboard à la Fédération Française de Voile. « Demain, la météo s’annonce un peu complexe avec la dépression qui se décale mais on devrait pouvoir naviguer. »

 

De belles courses validées dans toutes les catégories

Après huit courses en kitefoil (six retenues), Axel Mazella pointe en tête du classement général provisoire devant Nicolas Parlier et Paul Labordere. Chez les filles, Alexia Fancelli, 8ème au scratch, est en tête. « On a navigué dans de bonnes conditions. On s’est bien amusé ! On est sorti avec de grosses ailes. Le parcours était cool, adapté au foil avec du près et du largue comme sur les compétitions internationales. Je me suis bien battu avec Nico Parlier », se réjouit Axel Mazella, récemment médaillé de bronze au Championnat du Monde de Formula Kite 2022. « C’est vraiment cool d’être ici avec toute l’Équipe de France, de se retrouver après la fin de saison et de partager de bons moments ensemble. Hier, un moment d’échange entre ambassadeurs de l’ENGIE Kite Tour et le reste des participants a été organisé. On a répondu à leurs questions sur notre expérience, notre savoir-faire, le fonctionnement des compétitions, notre planning sur l’année ou encore ce à quoi ressemble une journée type », ajoute-t-il.

« C’est cool de se battre avec les pros, de pouvoir se comparer à eux. Je suis super content. C’est une super étape, très bien organisée. L’ENGIE Kite Tour permet de se tirer la bourre avec les copains en format speed-crossing, ce qui change un peu des régates professionnelles, c’est top. Ça fait un an que je suis sur le circuit », lance de son côté Nell de Jahan, jeune rider guadeloupéen membre du Pôle Espoir de Hyères depuis un an, qui occupe actuellement la 5ème place du classement général provisoire.

 « C’était super sympa ! J’essaie de venir sur l’ENGIE Kite Tour le plus souvent possible en fonction de mon planning sportif et familial. J’avais fait quelques étapes les années précédentes. Je viens pour le plaisir et pour l’expérience, qui est transposable à d’autres bateaux. On passe toujours un bon moment avec les copains. Le support et le format de course sont super sympas. Je me régale vraiment sur ce circuit, qui permet de se confronter avec les tous meilleurs de la discipline. C’est intéressant d’avoir la chance de pouvoir se tester face à ces élites. Par contre, le format de course, qui est assez court, est parfois un peu frustrant pour moi qui suis habitué à passer plusieurs jours en mer », déclare de son côté le skipper Morgan Lagravière, 4ème au classement général provisoire.

Dans les trois autres catégories, quatre courses ont été validées jusqu’à présent cet après-midi. Après une pause à terre, les concurrents devraient retourner sur l’eau pour en disputer deux autres.

Demain, le briefing est prévu à 8h30, pour un premier départ possible à 9h30. La remise des prix aura lieu quant à elle à 16h00.